Le serpent mangeur de dinosaures tué en pleine action

La découverte faite en Inde par des paléontologues est rare. Les restes fossilisés d’un serpent sur le point de dévorer un bébé sauropode. Elle1 fait l’objet d’une publication dans la revue PLoS Biology2.

serpent-dinosaure

D’une manière ou de l’autre le sort du bébé sauropode était scellé. Un serpent de 3,5 mètres venait de s’introduire dans le nid et c’est finalement un déluge de sable qui aura eu raison de sa jeune vie. Cette scène de chasse d’il y a 67 millions d’années (photo ci-dessous3) a été découverte à Gujarat, dans l’ouest de l’Inde. C’est la seule évidence jamais observée d’une prédation dans un nid de sauropodes et l’un des rares exemples d’un animal non-dinosaure chassant un dinosaure.

serpent-mangeur-dinosaure

Selon les paléontologues, le serpent (nommé Sanajeh indicus) venait d’arriver dans le nid et s’apprêtait à engloutir un poussin sortant d’un oeuf. Mais la scène a été figée dans le temps, les protagonistes ayant été frappés par une tempête ou une autre catastrophe et enterrés sous des couches de sédiments détachées d’une colline voisine.

Ces découvertes suggèrent par ailleurs que les serpents, il y a 67 millions d’années, étaient en cours d’évolution. Ce spécimen n’avait plus les mâchoires fixes comme au moment de leur apparition il y a 100 millions d’années, mais ils ne les avaient pas mobiles non plus comme les vipères et les boas d’aujourd’hui.
Malgré la différence de taille, l’oeuf représentait une proie trop importante pour le serpent, par contre le jeune poussin qui mesurait une cinquantaine de centimètre n’aurait pas été un soucis. Si le poussin avait survécu, il aurait atteint à l’age adulte une taille dépassant les vingt mètres.

Notes et références

  1. Les fossiles en question ont été découverts en 1987 par un chercheur indien, Dhananjay Mohabey. Ce n’est que 17 ans plus tard que des scientifiques américains ont établi qu’il y avait un serpent parmi les coquilles d’oeufs de dinosaures []
  2. Predation upon Hatchling Dinosaurs by a New Snake from the Late Cretaceous of India. Jeffrey A. Wilson, Dhananjay M. Mohabey, Shanan E. Peters, Jason J. Head. PLoS Biology. DOI: 10.1371/journal.pbio.1000322 []
  3. Illustration Tyler Keillor et photos par Ximena Erickson []

Commentaires Clos.

Note aux utilisateurs concernant la publication d'informations médicales :
Publiez uniquement des informations que vous jugez véridiques à la lumière de vos connaissances.
Si les données médicales diffusées ne proviennent pas de votre expérience personnelle, vous devez indiquer les sources (références, liens, etc.).