Pampaphoneus

Un prédateur aurait terrorisé le Brésil longtemps avant les dinosaures

Des paléontologistes ont découvert au Brésil le crâne d’un prédateur ayant vécu longtemps avant le règne des dinosaures. Découverte dans les plaines de la pampa du Rio Grande do Sul, dans le sud du Brésil, le prédateur a été baptisé Pampaphoneus biccai, traduction latine de « tueur de la pampa ».

De la taille d’un chien, le redoutable prédateur a vécu durant le permien, il y a environ 260 millions d’années soit environ 30 millions d’années avant les dinosaures (le permien est une péridode allant de -299 à -250 millions d’années environ). Le crâne découvert, qui a été découvert en 2008, mesure environ 35 cm. Les chercheurs le décrivent comme un « croisement entre un tigre et un dragon de Komodo » et à en juger par la présence de crocs très acérés et de dents crénelées, ces animaux étaient des hyper-carnivores, c’est à dire que leur régime alimentaire était constitué à plus de 70% de viande.

Photo et schéma du crâne découvert au Sud du Brésil.

Le Pampaphoneus biccai fait parti des dinocéphales (« terrible tête » en Grec), un sous-ordre appartenant plus globalement à l’ordre des thérapsides, des reptiles mammaliens (dont une lignée évoluera pour donner les mammifères) apparus au début du permien. Il vivait au moment ou toutes les terres émergées formaient le supercontinent connu sous le nom de la Pangée. La famille de créatures à laquelle il appartient est déjà connue mais les scientifiques pensaient jusqu’alors qu’elle n’avait existé qu’en Russie, au Kazakhstan, en Chine et en Afrique du Sud.

Cette découverte, publiée dans la revue de l’académie américaine des sciences, Proceedings of the National Academy of Sciences1 est très intéressante pour les paléontologistes car elle supporte l’hypothèse selon laquelle les thérapsides se sont rapidement dispersés sur toute la Pangée, formant ainsi une une faune pangéenne très cosmopolite. Des dinocéphales très similaires au Pampaphoneus biccai ont en effet été découverts en Russie, en Chine et en Afrique du Sud. Cette découverte devrait permettre aux scientifiques de mieux représenter l’écosystème du permien, selon le communiqué des auteurs.

Notes et références

  1. Carnivorous dinocephalian from the Middle Permian of Brazil and tetrapod dispersal in Pangaea. Juan Carlos Cisnerosa, Fernando Abdalab, Saniye Atayman-Güven, Bruce S. Rubidge, A. M. Celâl ?engörc, Cesar L. Schultzd. PNAS. []

2 Commentaires

  1. Pingback : Paléontologie : un prédateur aurait terrorisé le Brésil bien avant les dinosaures | Info Brésil

  2. De la taille d’un très gros chien certainement !

Note aux utilisateurs concernant la publication d'informations médicales :
Publiez uniquement des informations que vous jugez véridiques à la lumière de vos connaissances.
Si les données médicales diffusées ne proviennent pas de votre expérience personnelle, vous devez indiquer les sources (références, liens, etc.).