requin_blanc

Le retour des requins blancs de l’Atlantique

requin_blanc

Bien que le requin blanc (Carcharodon carcharias) soit au sommet de la chaîne alimentaire, la pêche aux poissons trophées et les captures accidentelles par les chalutiers ont décimé leur population dans les eaux de l’Atlantique Nord. Elle avait décliné d’environ 70% dans les années 1970-1980, ce qui a conduit les autorités compétentes à prendre des mesures de protection.

Une étude basée sur un échantillon de 649 spécimens1 obtenu à partir de données recueillis sur 210 ans (1800-2010) a permis d’étudier de façon précise la distribution spatio-temporelle, l’évolution de l’abondance, les interactions avec les pêcheries et les habitats essentiels de l’animal.

Les auteurs de l’étude ont pu ainsi déterminer que les requins blancs repeuplaient les eaux de l’Atlantique Nord. Leur abondance depuis les années 1990 étaient à présent comparable à la population des années 1930-40. Des tendances similaires ont été observées dans les eaux de l’Atlantique sud et du Pacifique; démontrant selon les auteurs que les mesure de protection au niveau internationale peuvent contribuer au maintien des populations de requins blancs de façon durable.

Notes et références

  1. Seasonal Distribution and Historic Trends in Abundance of White Sharks, Carcharodon carcharias, in the Western North Atlantic Ocean. Tobey H. Curtis mail, Camilla T. McCandless, John K. Carlson, Gregory B. Skomal, Nancy E. Kohler, Lisa J. Natanson, George H. Burgess, John J. Hoey, Harold L. Pratt Jr. Plos One. []

Commentaires Clos.

Note aux utilisateurs concernant la publication d'informations médicales :
Publiez uniquement des informations que vous jugez véridiques à la lumière de vos connaissances.
Si les données médicales diffusées ne proviennent pas de votre expérience personnelle, vous devez indiquer les sources (références, liens, etc.).