Les singes capucins accordent leur amitié à ceux qui les ont imités

singe-capucinSi nous considérons l’imitation comme le plus haut type de flatterie, cela semble aussi être le cas des singes. Des singes capucins accordent souvent leur amitié à ceux qui les ont imités indique une nouvelle étude publiée dans la revue Science.

Lors d’une série d’expériences sociales avec les singes capucins, une espèce de singe très sociables, les chercheurs ont découvert qu’ils préféraient nettement les personnes qui imitaient immédiatement leurs actions à ceux qui se comportaient de manière similaire mais pas en même temps. Annika Paukner et ses collègues ont trouvé que les singes prenaient plus de temps à regarder ces personnes, passaient plus de temps près d’eux et interagissaient aussi plus avec eux lors d’échange de jetons pour de la nourriture.

Les chercheurs confirment aussi par des expériences suivies dans le temps que c’est bien le fait d’imiter qui permet de gagner l’amitié des capucins et pas simplement de leur montrer plus de familiarité ou d’attention.

Comme l’imitation est associée depuis longtemps à un comportement coopératif entre les hommes, et qu’elle donne l’occasion de se lier aux autres et de communiquer sa similitude ou son affinité, la découverte d’un lien entre imitation et comportement amical chez un primate non-humain suggère que l’imitation pourrait être un moyen sous-jacent d’induire un comportement social chez tous les primates.


Référence :
Article :
Capuchin Monkeys Display Affiliation Toward Humans Who Imitate Them
Auteurs : Annika Paukner, Stephen J. Suomi, Elisabetta Visalberghi, Pier F. Ferrari
Journal de publication : Science
DOI : 10.1126/science.1176269

Source : EurekAlert

Commentaires Clos.

Note aux utilisateurs concernant la publication d'informations médicales :
Publiez uniquement des informations que vous jugez véridiques à la lumière de vos connaissances.
Si les données médicales diffusées ne proviennent pas de votre expérience personnelle, vous devez indiquer les sources (références, liens, etc.).